• An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
1

L'objectif prioritaire de Voix Libres: l'éducation et la formation des enfants les plus défavorisés (mines, prisons, rues et dépôts d'ordures).

• Octroyer des bourses d’études et d’apprentissage pour rendre possible l’accès à l’éducation et à des formations préprofessionnelles et spécialisées aux enfants les plus pauvres : modules de formation agricole (culture et élevage), formation appliquée à la restauration et à l’hôtellerie, modules de formation technique appliquée (couture, tissage, céramique, menuiserie, jouets, fabrication d’instruments de musique, cordonnerie...).

• Développer une éducation alternative qui rende les enfants leaders, où la responsabilité et la solidarité sont au centre pour garantir un effet multiplicateur.

• Sensibiliser par le biais de tous les médias les autorités locales, les communautés et les familles aux conséquences irrémédiables du travail dans la mine.

• Permettre aux enfants et adolescents de découvrir leur véritable personnalité et développer leurs talents, soit une vraie identité.

 

Esclavage du travail
Trier des cailloux à 4’600 m. d’altitude,
une adolescence vendue...

Dans les programmes d’éducation de Voix Libres, les enfants développent ensemble leurs talents pour s’ouvrir à une nouvelle conscience de responsabilité solidaire. Peu à peu, ils deviennent de vrais leaders dans leurs communautés.

L’école est un espoir irréalisable pour les plus pauvres

En effet, dans les régions les plus reculées de Bolivie, le matériel scolaire et la nourriture sont largement insuffisants. Les écoles ainsi que les professeurs sont si peu nombreux… Notre appui est la seule chance pour les enfants des mines, des rues et des ordures de quitter les pires conditions de travail.

     

Du matériel scolaire pour 15'000 enfants = 150’000 francs ou 70'000 euros!!! 

cahier VL

10 francs ou 7 euros suffisent à financer le matériel scolaire annuel pour 1 enfant (crayons, cahiers, photocopies de livres, papiers, crayons, classeurs).

En 2008, 41'700 enfants ont reçu du matériel scolaire que Voix Libres distribue jusque dans les régions les plus reculées de Bolivie.

 
     

Objectif 2010: augmentation de 20% de filles à l’école

C’est dans l’extrême misère que les droits des filles et des femmes sont le plus bafoués. En Bolivie, il est difficile de rencontrer, au fond des ordures ou des mines, des femmes qui n’aient été ni battues ni abusées…

Si les filles restent analphabètes, c’est qu’elles sont souvent recluses dans la maison pour les travaux domestiques.

Aidez-nous à garantir l’accès à l’école et aux études pour les filles et les adolescentes, à financer des ateliers d’expression, de conscientisation et de leadership qui valoriseront l’écoute, la vision globale, l’efficacité pragmatique, l’intuition et l’amour profond.

Parrainez un enfant

Merci de marrainer ou parrainer les études de 100 filles en liste d’attente...

 

 

RobertaGabriela, 17 ans, une leader exemplaire: « Mon obsession, c’est d’aider les filles, surtout celles qui ont été abusées. Je sais combien elles se sentent humiliées. Je suis coiffeuse et rêve d’ouvrir un salon où je pourrais créer des postes de travail pour mes soeurs de la rue ».

 

 

Des Ă©coles de talents

Objectifs:

1. permettre à l’enfant de découvrir ses possibilités infinies par l’expression artistique (peinture, chant, musique, danse traditionnelle, etc.).

2. mettre en pratique les valeurs du coeur (compassion, intuition, globalité, vision)… une éducation intégrale qui prépare de vrais leaders dont le charisme premier est la solidarité engendrée par l’adversité.

3. développer un enseignement bilingue en espagnol et en quechua qui veille à transmettre les valeurs traditionnelles sacrées indigènes, tout en préparant les enfants à s’ouvrir à l’abondance d’une économie solidaire moderne.

OĂą ?

Ce programme d’éducation intégrale se développe non seulement dans les mines et les vallées de Potosi, mais aussi dans les autres départements où nous travaillons (Oruro, La Paz, Cochabamba).

Pour qui ? 

Pour tous les enfants de 3 à 21 ans qui fréquentent les 15 structures éducatives que nous avons construites et les dizaines d'écoles que nous soutenons:

• Des jardins d’enfants

• Des écoles de mises à niveau

• Notre village Jatun Ayllu pour 100 enfants orphelins ou abandonnés

• 4 écoles agricoles… et d’autres à construire

• 38 écoles de campagne

Tous les enfants et les jeunes qui ont connu les pires conditions de travail dans les mines ou qui arrivent dénutris et analphabètes sont souvent en état de traumatisme aigu, incapables d’intégrer un enseignement scolaire traditionnel.

Quelques semaines de réhabilitation et de thérapies intensives sont nécessaires pour leur redonner confiance. Ainsi ils pourront peu à peu s’exprimer et se libérer des traumatismes passés pour être prêts à recevoir une éducation scolaire.

Faites un don

 

 mandala

Expression et concentration Ă  travers le dessin de mandalas

Musique

Partager le souffle... en laissant son coeur chanter

Lecture

... tout un travail d'expression préparatoire afin de permettre un apprentissage libéré des traumatismes du passé.