• An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
1

Parrainez un enfant

3 raisons pour choisir les bourses d’études Voix Libres

  • 100% de votre argent est versĂ© intĂ©gralement et directement aux enfants et Ă  leurs familles

  • Parrainage multiplicateur : chaque famille a la responsabilitĂ© d'en sortir une autre de la misère

  • Une information transparente par le journal Voix Libres

Combien de familles grâce à vous vont pouvoir quitter l'ignorance et le fatalisme pour apprendre à lire et à écrire et ainsi devenir des futurs leaders de ce peuple clandestin oublié de tous?

NOUVEAU: Formulaire par recouvrement direct.
Dès aujourd'hui, parrainez ou cotisez encore plus facilement grâce au débit direct (LSV+/DD).

Cliquez ici
pour télécharger le formulaire pour la Suisse.
Cliquez ici pour télécharger le formulaire pour la France.

Financer une bourse d'Ă©tudes familiale Ă  Voix Libres

  • C'est intĂ©grer des enfants oubliĂ©s dans une communautĂ© oĂą l'enfant va trouver sa place et exprimer ses talents.

  • C'est donner une chance aux parents de devenir de vrais exemples pour leurs enfants.

OĂą ?

A Potosí, les mineurs disent qu’avec tout l’argent qui a été extrait du Cerro Rico, on aurait pu construire un pont jusqu’à Madrid. Avec les ossements des 8 millions de travailleurs morts en 3 siècles d’exploitation, un autre pont pourrait faire l’aller-retour…

A 4’200 m, Potosí se situe dans le département le plus pauvre de Bolivie. Suite à la chute dramatique du cours des minerais en 1985 qui mit 80% de la population au chômage, la situation économique est aujourd’hui catastrophique.

Pour qui ?

Les enfants esclaves du travail dans la mine...
Pour tenter de survivre, les familles sont obligées d’envoyer leurs enfants travailler à la mine plutôt qu’à l’école, où ils sont victimes des pires conditions : températures extrêmes, éboulements, intoxication aux vapeurs d’arsenic, de cyanure utilisés dans les plans de traitement du minerai, explosions de dynamite et silicose.

« Chaque fois que je vois descendre mon fils dans la mine, je sais qu’il ne remontera peut-être pas »

Leur vie ?

  • Des abris collĂ©s Ă  la montagne

  • Un lit de cailloux pour 7 personnes

  • Froid et vent de l’altiplano (sans chauffage ni Ă©lectricitĂ©)

  • Maladies et eau contaminĂ©eSoupe claire de pâtes ou de riz pour tout repas

  • Violence quotidienne (alcoolisme des parents, des mineurs, sĂ©vices sexuels, etc.)

  • Pas d’école ni d’accès Ă  la santĂ©.

Objectif : 100 parrainages ou bourses d’études familiales pour sauver les esclaves du travail dans les mines

OUI, je participe à la campagne d’éradication du travail des enfants en offrant une bourse d’études familiale pour mettre fin à l’enfer d’une famille entière… (2 parents et leurs 5 enfants)

Avec 50 Frs (30 euros) par mois ou 600 Frs (360 Euros) par année, une famille entière pourra manger à sa faim et...

Les enfants vont :

  • recevoir le matĂ©riel scolaire et des habits dĂ©cents

  • aller Ă  l'Ă©cole plutĂ´t qu’à la mine

  • bĂ©nĂ©ficier de l'atelier de soutien scolaire et d’alphabĂ©tisation

Les parents vont :

  • apprendre Ă  lire et Ă  Ă©crire pour pouvoir recevoir un micro-crĂ©dits sans intĂ©rĂŞts de Voix Libres

Des parrainages dans un esprit communautaire

Les parrainages sont offerts dans un esprit communautaire, sans le nom des enfants, pour les protéger des injustices et des jalousies et pour protéger les donateurs de demandes insistantes de la part des enfants et de leur famille. Ils ne sont pas vécus comme de l’assistance, mais comme des tremplins d’autonomie pour de futurs leaders.

Le parrainage est multiplicateur : Chaque famille a la responsabilité d’en sortir une autre de la misère.

NOUVEAU: Formulaire par recouvrement direct.
Dès aujourd'hui, parrainez ou cotisez encore plus facilement grâce au débit direct (LSV+/DD).

Cliquez ici pour télécharger le formulaire pour la Suisse.
Cliquez ici pour télécharger le formulaire pour la France.

Sentez-vous libre de fixer le montant de votre parrainage !










Jeunes dans les mines du Cerro Rico
texte parrainage

 

Claudia avant-après

Claudia travaillait dans la mine...
« Depuis 4 mois, je suis cheffe de groupe. Je passe mon temps à converser avec les jeunes, pour leur expliquer combien leur travail est dangereux pour leur santé. Je leur dis aussi qu’à la Fundación Voces Libres ils peuvent recevoir une bourse d’études. Parfois, ils ne m’écoutent pas, tellement ils ont l’habitude de souffrir. »

 

vie dans les mines

 

vie dans les mines après

Après la terreur de la mine...
Gloria peint des mandalas.

 

La solidarité qui guérit

Ismael, le crâne fendu par ses parents, est soigné par tous les enfants de notre maison à La Paz