• An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
1

Un nouveau modèle de société

A travers un appui intégral, Voix Libres vise le développement d'un nouveau modèle de société, où les plus vulnérables après formation, diplôme et spécialisation, deviennent des modèles de résilience et sont les réalisateurs de projets originaux qui répondent à leurs vrais besoins…

Une économie solidaire avec un commerce juste qui refuse l’exploitation des enfants et des femmes et qui rémunère le travail à sa juste valeur, préserve l’écosystème et redonne un pouvoir participatif aux communautés. Les bénéfices des entreprises sont réinvestis à 100% dans les entreprises et leurs programmes sociaux, dans l’objectif de multiplier rapidement et durablement le nombre de bénéficiaires.

Des programmes qui allient Ă  la fois un savoir-faire et un savoir-ĂŞtre:

  • Des techniques traditionnelles rĂ©habilitĂ©es : trocs, walipinas (serre semi-enterrĂ©e qui donne 4 Ă  5 rĂ©coltes de lĂ©gumes, fruits et fleurs par annĂ©e, Ă  plus de 4'000 mètres d’altitude, tout en Ă©conomisant 80% d’eau).

  • Des stratĂ©gies de rĂ©silience : dĂ©blocage du potentiel des plus pauvres par des thĂ©rapies de groupe, par des formations en management par le chant et la culture traditionnelle, par des formations au leadership (surtout des jeunes et des femmes), ainsi que par une exigence de chaĂ®nes de solidaritĂ© du plus pauvre au plus pauvre. Finalement, ceux et celles qui ont le plus souffert deviennent les leaders les plus forts. Cette approche globale part de l’être profond pour rĂ©veiller toutes les compĂ©tences, les talents enfouis et dĂ©velopper une grande qualitĂ© d’écoute et de cĹ“ur, de spontanĂ©itĂ© et d’amour… des qualitĂ©s indispensables pour enraciner une structure solide qui correspond aux vrais besoins, un rĂ©seau fiable et bien formĂ© et une vision Ă  long terme.

  • De nouveaux produits et services : fabrication de dĂ©rivĂ©s de la quinoa pour le marchĂ© local et l’exportation ; organisation de caisses de santĂ© pour les plus pauvres, introduction d’une monnaie sociale en Bolivie (Los Talentos de Voces Libres).

  • Des micro-crĂ©dits sans intĂ©rĂŞts (pour lutter contre le surendettement) avec des personnes qui n’offrent aucune garantie de remboursement et qui vivent dans les conditions les plus difficiles (4'500 m. d’altitude, froid glacial, histoire sĂ©culaire d’exploitation, fatalisme total): jeunes mineurs, prisonniers, jeunes de la rue ou des dĂ©charges d’ordures…

  • CrĂ©ation d’entreprises Ă©quitables fondĂ©es sur un rĂŞve partagĂ© d’une sociĂ©tĂ© de justice et d’abondance pour tous. Le plus rĂ©volutionnaire : passer du fond des ordures ou des mines Ă  la gestion d’entreprises et Ă  une production de qualitĂ© d’exportation !

Une nouvelle conscience multiculturelle, intergénérationnelle a émergé. Elle touche tous les milieux sociaux, afin de rétablir un équilibre de société. La dimension écologique s’inscrit dans une perspective globale de survie de communautés les plus pauvres et de régions montagneuses oubliées.