• An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
  • An Image Slideshow
1

Campagne de prévention et d’éradication du travail des enfants
à Potosí (4'500 mètres d'altitude)

Depuis 1994, Voix Libres a concentré ses efforts pour prévenir et éradiquer le travail des enfants dans les mines de Potosí.
La souffrance inhumaine que vivent ces enfants explique que nous ayons donné la priorité à cette campagne, avec la participation de toutes les communautés concernées: des milliers de bénéficiaires à Potosí et dans ses vallées.

Prévention

Pour que les parents ne soient plus obligés d'envoyer leurs enfants travailler dans les mines, la stratégie a été d'améliorer leurs conditions de vie par un programme de micro-crédits sans intérêts.

Une adolescence dans l'obscurité

Jeune mineur dans les mines du Cerro Rico... à plus de 3 km de profondeur, les dangers sont extrêmes: gaz, effondrements, explosions...

 

Une maison de pierre

Emiliana, gardienne de mine dans le Cerro Rico, à Potosi, à 4.500 mètres, vit depuis toujours dans un abri en pierre, collé à la montagne. Elle dort avec toute sa famille sur un lit de cailloux, sans chauffage, sans eau…

A l'entrée de la mine, elle garde les outils des mineurs. Elle est un exemple de résilience: les pires conditions de l'adversité ne l'ont pas écrasée. Elle a transformé sa colère en espoir de justice: elle sait porter la parole juste et se faire le témoin de toutes les femmes qui souffrent.

"Nous ne connaissons pas le goût de l'eau, ni celui des fruits et des légumes… Chaque jour, c'est la soupe de riz ou de pâtes. Nous ne gagnons plus rien ici, nous voulons quitter la mine pour retourner dans nos villages et rendre sa fertilité à la Pachamama, notre terre sacrée."

Résultats obtenus grâce aux programmes d’appui:

Education et formation, autonomie alimentaire, santé, infrastructures, micro-crédits et entreprises équitables...

  • Recensement de la population des enfants au travail, avec étude de la situation socio-économique de leurs familles

  • Campagne de conscientisation aux droits de l'enfant

  • Octroi de plusieurs centaines de bourses d'études multiplicatrices

  • Ateliers de musique, de dessin, d'alphabétisation et de soutien scolaire.

  • Ecole de 80 enfants dans le Cerro Rico (4'500 m. d’altitude).

  • Construction d'un centre polyvalent pour 100 orphelins de la mine et centre de formation.

  • Atelier d'informatique

  • Grande bibliothèque

  • Atelier de fabrication de flûtes de pan

  • Programme de micro-crédits pour créer des alternatives au travail de la mine.

  • Création d'entreprises équitables: menuiserie, ateliers de couture et de tissage, entreprise de construction, boulangerie, radio.

  • Dispensaire et campagnes de prévention

  • Construction d'infrastructures: eau potable, égoûts, lumière et ouverture d'une route dans les bidonvilles.

  • Construction d'un complexe sportif polyvalent : grand terrain de jeux pour différents sports, avec des gradins autour du stade, un jardin public avec balançoires pour les petits, douches et toilettes.

  • Ateliers de formation pour les femmes, gardiennes des mines et palliris (femmes qui récupèrent les paillettes de minerai).

Tous ces résultats ont été possibles grâce à un travail immense de tous, une communication constante, une rapidité d’exécution, découlant d’une confiance et d’une tendresse de chaque instant.

Exécutants du projet : la nouvelle génération

Initiatrices

Le groupe des mères de famille de Robertito:
les nouvelles promotrices de l'éradication du travail des enfants

Démultiplication

  • Chaque enfant qui a la chance de quitter le travail de la mine doit en aider un autre pour que ce dernier ait aussi la possibilité d'aller à l'école et de recevoir une bourse d’études.

  • Les bénéficiaires de bourses participent activement à l'identification des familles les plus pauvres de leur quartier, organisent des réunions avec eux et les informent sur les programmes de micro-crédits.

  • Les jeunes qui peuvent quitter la mine pour aller à l’école et en alternance être formés dans nos entreprises, s'engagent à transmettre tout ce qu'ils savent aux orphelins de notre centre.

  • Des contrats de solidarité et des chartes éthiques exigeantes pour ne jamais oublier le plus faible, le dernier…

  • Une fois diplômés, les jeunes s'engagent à travailler si possible pendant cinq ans pour participer au développement de leurs communautés.

parrainageParrainageparrrainage en eurosparrainage en chf

don
don
don en eurosdon en chf

micro-credit
micro-credit
micro-credit en eurosmicro-credit en chf